Ce matin, après notre première grasse matinée depuis notre arrivée (une semaine !), Marta, Americo, Luciana une de leur fille de 23 et Francisco leur fils de 8 ans sont venus nous chercher en voiture pour manger au resto juste à côté de l’INIA, au croisement où on tourne à gauche pour aller dans le centre ville. On a pu donc tester de nouveaux aliments plus ou moins typiques…

La milanesa napolitana : typique d’ici seulement pour la qualité de la viande (super tendre)… panée, avec par-dessus tomates, jambon et fromage fondu… riquissimo

Alfajor : un dessert très bourrin… on a pris une part avec Pip’, et on était « pleines » (oui on dit comme ça ici, estamos llenas ça veut pas dire qu’on est bourrées)… c’est une tarte constituée d’un empilement alternatif de biscuit feuilleté et de dulce de leche, recouvert de chantilly meringuée sur 3 cm… Parce que la dulce de leche, il y en a dans TOUTES les pâtisseries ici… c’est la confiture de lait française, mais tout le monde en mange et il y en a plein de différentes dans les supermarchés. Il y a encore un litige entre les Argentins et les Urugayens, pour savoir qui fait la meilleure…

Chaja : c’est une sorte de gâteau boule recouvert de sucre glace, un mélange amalgé de meringue et de fruit, par exemple de la pêche, avec de la dulce de leche bien sûr.